UFC-Que Choisir Créteil et sa région

Assurances, Local, Santé, Vous défendre

Il y a mutuelle et mutuelle

En novembre 2015, M. B. du Perreux-sur-Marne est sollicité par téléphone par la SMAM pour une comparaison de mutuelles. 

Un nouvel appel d’APIVIA (fusion de la SMAM et de la SMIP) l’informe qu’elle est plus intéressante que sa mutuelle actuelle.

Aussitôt il reçoit la visite à domicile d’un courtier de RITCHAARD SANTÉ qui lui fait remplir des documents, mais ne lui fournit pas le tableau des garanties proposées malgré sa requête et, comme, de plus, M. B. n’a pas le relevé de sa mutuelle, il ne donne pas son accord. En plus, il s’avère, à la lecture du contrat, que notre adhérent ayant plus de 65 ans, il ne pouvait pas le souscrire.

Malgré tout, le courtier lance l’adhésion contre le gré de M. B. Malgré son refus et tous ces éléments, il reçoit une mise en demeure de payer les cotisations.

Sur nos conseils, notre adhérent intervient directement auprès de la SMAM pour résilier le contrat, car il estime se faire forcer la main par ce courtier.

Fin mai 2016, il reçoit un courrier l’informant qu’à « titre exceptionnel » (sic !) la SMAM annulait ce contrat.

A. G. M.